Baziège : elle quitte la banque pour se reconvertir dans le tourisme en ouvrant une maison d’hôtes

⚡Baziège : elle quitte la banque pour se reconvertir dans le tourisme en ouvrant une maison d’hôtes
#banque #france | #Baziège #elle #quitte #banque #pour #reconvertir #dans #tourisme #ouvrant #une #maison #dhôtes |


Baziège : elle quitte la banque pour se reconvertir dans le tourisme en ouvrant une maison d’hôtes

L'extérieur avec piscine.
Mercredi 1er juin 2022, Séverine Alba a ouvert une nouvelle chambre d’hôtes à Baziège. (©Le Chant du coquelicot )

C’est dans une grande bâtisse de 300 m2 que Séverine Alba a ouvert une maison d’hôtes le mercredi 1er juin 2022. Elle se nomme Le Chant du coquelicot.

Situé au Cammas d’Enfraysse à Baziège, l’endroit abrite une chambre familiale pour quatre personnes. D’ici 2023, deux chambres supplémentaires de deux personnes devraient voir le jour. Au total, ce sont 150 m2 qui sont consacrés à la partie chambre d’hôtes.

Un long projet 

En octobre 2019, la future gérante et son conjoint, aidés par des artisans, ont commencé les travaux de rénovation de la bâtisse, alors que Séverine Alba poursuivait son métier de conseillère bancaire.

Le coin détente à l'avant de la maison.
Le coin détente à l’avant de la maison. (©Le Chant du coquelicot )

En février 2021, elle décide de se consacrer entièrement à la maison d’hôtes.

“Ouvrir une maison d’hôtes a toujours été dans un coin de ma tête mais je me disais, un jour, peut-être à la retraite. J’avais l’impression que c’était quelque chose d’inaccessible. Et puis j’ai visité cette maison. J’ai tout de suite vu le potentiel et je me suis dit que je ne pouvais pas attendre. J’en avais envie alors je l’ai fait. Même si ça n’a pas toujours été simple, pour rien au monde je ne reviendrai à mon ancien métier.”

Séverine AlbaGérante de la maison d’hôtes Le Chant du coquelicot

Séverine Alba aime recevoir. C’est ce qui l’a poussée à se lancer dans le projet. « J’aime cuisiner, décorer, partager et recevoir. Ce sont des choses qui m’animent », confie l’ancienne conseillère bancaire. 

Le salon de jardin sous la pergola.
Le salon de jardin sous la pergola. (©Le Chant du coquelicot )

Une rénovation complète

Pour ouvrir cette chambre d’hôtes, la maison a totalement été rénovée. À l’extérieur, une terrasse a été aménagée devant la maison, à l’ombre du tilleul. Une entrée à part entière et un escalier ont été créés. À l’arrière de la bâtisse, le jardin a été doté d’un grand olivier, d’un salon de jardin situé sous une pergola et d’une piscine chauffée. 

À l’intérieur, une pièce à vivre a été aménagée avec une table, un salon, une guitare et un piano. Une salle de jeux est dédiée aux enfants. En parallèle, la première chambre nommée La Bohème comprend un lit king size ainsi qu’un canapé-lit, une salle de bain avec toilette et une télévision. 

Vidéos : en ce moment sur Actu
La chambre Bohème.
La chambre Bohème. (©Le Chant du coquelicot )

Tout est fait maison 

Séverine Alba a décoré elle-même la totalité de la surface dédiée à ses clients. « Je prends beaucoup de plaisir à faire la décoration. J’adore chiner et retaper des meubles. Une grande partie d’entre eux sont des meubles anciens que j’ai trouvés dans des brocantes ou à la recyclerie de Caraman », explique Séverine Alba. 

La couture est aussi l’un des passe-temps de la maitresse de maison. Alors quand elle n’est pas en train de cuisiner ou de repeindre un meuble, elle s’attelle à cette autre activité. « J’ai cousu moi-même les coussins qui sont dans la pièce de vie ou encore les rideaux », lance la gérante. 

La pièce à vivre.
La pièce à vivre. (©Le Chant du coquelicot )

Table d’hôtes 

Au-delà du service chambre d’hôtes avec petit-déjeuner compris, Séverine propose également le service de table d’hôtes. C’est elle qui élabore et confectionne les repas. La majorité des produits utilisés sont locaux. Les légumes viennent du potager et les viandes ou produits laitiers sont locaux. « On a la chance d’avoir beaucoup de fermes aux alentours », révèle Séverine Alba.  

La Baziégeoise s’adapte aussi à ses clients. En effet, un couple venu de Normandie lui a demandé de manger un bon cassoulet. Séverine Alba a alors décidé de prendre un cours spécial pour apprendre à le faire. La gérante confectionne également elle-même les confitures et les gourmandises pour le petit-déjeuner, parfois aidée par son fils de 11 ans. 

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Voix du Midi Lauragais dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.




Merci à banqueenfrance.com puor Baziège : elle quitte la banque pour se reconvertir dans le tourisme en ouvrant une maison d’hôtes

#banqueenfrance
Merci d’avoir lu cet article : Baziège : elle quitte la banque pour se reconvertir dans le tourisme en ouvrant une maison d’hôtes


De banqueenfrance.com

Banqueenfrance.com


Baziège : elle quitte la banque pour se reconvertir dans le tourisme en ouvrant une maison d’hôtes