ce que l’on sait sur cette affaire macabre

ūü™Āce que l’on sait sur cette affaire macabre
‚úąÔłŹ #banque #france | #lon #sait #sur #cette #affaire #macabre |


ce que l’on sait sur cette affaire macabre

Il √©tait 23 heures¬†vendredi quand un sans-abri a signal√© √† la police la d√©couverte d’une bo√ģte opaque renfermant le corps d’une jeune fille, dans la cour int√©rieure d’un immeuble. Le corps de la coll√©gienne, pr√©nomm√©e Lola,¬†√©tait dissimul√© par des tissus. Deux valises cabine √©taient pos√©es √† c√īt√© de la bo√ģte. La malle a √©t√© retrouv√©e au bas de l’immeuble o√Ļ la jeune fille habitait, et dont le p√®re √©tait le gardien.

Le récit de la journée

Les parents de la victime se sont inqui√©t√©s aux alentours de 15 heures, ne la voyant pas rentrer du coll√®ge situ√© juste √† c√īt√© de leur appartement du XIXe arrondissement de Paris. Le p√®re avait pr√©venu sa femme, qui s’est rendue au commissariat pour signaler sa disparition.¬†Une plainte pour disparition inqui√©tante est alors d√©pos√©e.

Sur sa page Facebook, la m√®re avait lanc√© vendredi apr√®s-midi un appel √† t√©moins en d√©crivant sa fille.¬†Deux photos accompagnent cette publication. L’une montre l’adolescente souriante avec ses longs cheveux blonds. Sur la deuxi√®me, apparemment issue d’images de vid√©osurveillance, on voit une jeune femme inconnue p√©n√©trer dans un immeuble. Dans sa publication, la m√®re pr√©cise que sa fille a √©t√© vue ¬ę pour la derni√®re fois √† 15h20 en compagnie d’une fille qu’on ne conna√ģt pas ¬Ľ dans leur r√©sidence.

Selon le t√©moignage d’un voisin relat√© par nos confr√®res du Parisien, ¬ę¬†une jeune femme lui a demand√© dans l‚Äôapr√®s-midi de lui donner un coup de main pour porter une grosse malle jusqu‚Äô√† un v√©hicule¬†¬Ľ. Il a refus√©, elle est partie.¬†Des recherches sont alors lanc√©es dans tout l’immeuble, en vain. Puis vers 23 heures, un sans-abri¬†signale √† la police la d√©couverte d’une bo√ģte opaque renfermant le corps de Lola, dans la cour int√©rieure d’un immeuble.¬†

Morte par asphyxie

Une autopsie du corps a été pratiquée samedi pour drechercher les causes du décès. Elle a permis de déterminer que la jeune fille était morte asphyxiée. Les premières constatations avaient fait état de plaies au cou. Le Parisien évoque des inscriptions intrigantes, des 1 et des 0, retrouvées sur le corps de la victime. 

Quatre personnes en garde à vue

Une enqu√™te pour ¬ę meurtre sur mineur de moins de 15 ans ¬Ľ¬† a √©t√© ouverte par le parquet de Paris et¬†confi√©e √† la brigade criminelle.

Quatre personnes, dont la principale suspecte, étaient toujours en garde à vue dimanche. Parmi elles, figurent la principale suspecte, sa soeur, ainsi que deux hommes.

La principale suspecte, interpellée samedi matin à Bois-Colombes (Hauts-de-Seine), pourrait être atteinte de troubles psychiques.

Les deux femmes sont n√©es en 1996 et 1998, tandis que les deux hommes, dont l’un est n√© en 1979, sont plus √Ęg√©s. Aucune indication n’a filtr√© sur leur √©ventuel r√īle dans le meurtre de la coll√©gienne.

Au moins six personnes ont été placées en garde à vue dans le cadre de cette enquête. Les gardes à vue de deux hommes, dont le SDF qui a découvert la malle renfermant le corps de Lola, ont depuis été levées sans poursuite à ce stade.


Merci √† banqueenfrance.com puor ce que l’on sait sur cette affaire macabre

#banqueenfrance
Merci d’avoir lu cet article : ce que l’on sait sur cette affaire macabre


De banqueenfrance.com

Banqueenfrance.com


ce que l’on sait sur cette affaire macabre
source : online websites and banqueenfrance.com