la banque BMPS dégage un bénéfice semestriel en forte dégradation

c878c40b7ab0e2d2e1f29fa7ba74f53dd01266904c1ca91ca759e10d5e3b5b9f.jpg

Télécharger sans lire 👇

⚡la banque BMPS dégage un bénéfice semestriel en forte dégradation
#banque #BMPS #dégage #bénéfice #semestriel #forte #dégradation #banque #france


la banque BMPS dégage un bénéfice semestriel en forte dégradation

La banque Monte dei Paschi di Siena (BMPS), renflouée en 2017 par l’État italien et qui cherche un repreneur, a dégagé un bénéfice net de 27,2 millions d’euros au premier semestre, en forte chute sur un an.

Le bénéfice net du premier semestre 2021 était ressorti à 202,1 millions d’euros, gonflé notamment par des cessions d’actions. Ces éléments financiers ont fait ressortir les revenus semestriels en recul de 2,5% sur un an, à 1,5 milliard d’euros. Un recul «principalement dû à des revenus moindres de la vente d’actions, à la baisse des revenus de trading et à un moindre rendement des titres détenus dans l’assureur AXA», explique la banque dans son communiqué de résultats.

Hors cession d’actions, les revenus ont progressé de 2,8% sur un an. Le revenu net d’intérêts a grimpé de 12,8%, à 660 millions d’euros, dans un contexte de hausse des taux sur les marchés. À l’inverse, les commissions nettes ont reculé de 3,5%, à 728,2 millions d’euros. Le bénéfice opérationnel de la banque s’est dégradé de 29,5%, à 230,4 millions d’euros. Son ratio de fonds propres CET1 en pleine application («fully loaded»), indice très suivi par les analystes car il mesure la solidité financière de la banque, a reculé à 10,8% fin juin, contre 11% fin décembre.

Toujours pas de repreneur pour la BMPS

Son stock de créances douteuses brutes a légèrement augmenté, s’élevant à 4,1 milliards d’euros fin juin (+100 millions par rapport à mars). Les provisions pour pertes sur prêts ont augmenté à 114 millions d’euros. BMPS, dont l’État italien est le principal actionnaire (64,23%) depuis son sauvetage public, est en pleines négociations avec la Commission européenne sur son nouveau plan de relance. Le ministère de l’Économie italien, qui avait renfloué la banque de Sienne à hauteur de 5,4 milliards d’euros en 2017, n’a pas réussi à vendre sa participation avant la fin de l’an dernier, la date butoir initiale fixée par Bruxelles.

Des négociations en octobre avec UniCredit se sont soldées par un échec et la BMPS n’a toujours pas trouvé de repreneur. La Commission européenne a néanmoins approuvé mardi une série de nouveaux engagements présentés par Rome en vue du renforcement des fonds propres de la banque et lui a accordé un délai supplémentaire pour sortir de son capital. La BMPS avait annoncé fin juin lancer cette année une augmentation de capital de 2,5 milliards d’euros, dont 1,6 milliard apporté par l’État. Les actionnaires sont appelés à se prononcer sur cette opération lors d’une assemblée générale fixée au 15 septembre. La BMPS, qui a parallèlement lancé un plan de réduction de ses coûts, a conclu cette semaine un accord sur 3.500 départs volontaires. Au total, le plan stratégique prévoit 3.800 départs volontaires d’ici 2026, soit plus d’un sixième des effectifs, et des économies de coûts de 270 millions d’euros par an à partir de 2023.


Merci à banqueenfrance.com puor la banque BMPS dégage un bénéfice semestriel en forte dégradation

#banqueenfrance
Merci d’avoir lu cet article : la banque BMPS dégage un bénéfice semestriel en forte dégradation


De banqueenfrance.com

Banqueenfrance.com

Merci 


la banque BMPS dégage un bénéfice semestriel en forte dégradation
source : online websites and banqueenfrance.com

Plus d'articles >>

%d bloggers like this: