la Banque mondiale débloque un prêt décisif pour le projet BRT de Douala – Jeune Afrique

jad2022004-eco-cameroun-brt-banquemondiale-1256x628-1656942212.jpg

Télécharger sans lire 👇

⚡la Banque mondiale débloque un prêt décisif pour le projet BRT de Douala – Jeune Afrique
#Banque #mondiale #débloque #prêt #décisif #pour #projet #BRT #Douala #Jeune #Afrique #banque #france


la Banque mondiale débloque un prêt décisif pour le projet BRT de Douala – Jeune Afrique

Coup de pouce décisif pour le lancement du projet Bus Rapid Transit (BRT) de Douala. Le conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé, le 2 juin, un prêt d’un montant de 260,8 milliards de F CFA (près de 400 millions d’euros) pour le projet BRT de Douala, un financement couvrant près de 80 % du coût global du projet.

Cent vingt-cinq milliards de F CFA seront pourvus par la BIRD, guichet non concessionnel de la Banque mondiale, tandis que le guichet concessionnel (IDA) décaissera 135,2 milliards de F CFA. Au total, l’enveloppe nécessaire à la réalisation du projet est évaluée à 335,3 milliards de F CFA. Selon le tableau de financement du projet du BRT de Douala, les partenariats public-privés (PPP) vont permettre de réunir les 62,1 milliards de F CFA restant de l’enveloppe, alors que le gouvernement camerounais contribuera à hauteur de 12,4 milliards de F CFA.

Améliorations majeures

Pour le projet, 87 % de l’enveloppe globale représentant 291,9 milliards de F CFA servira à la construction du réseau BRT. La construction concerne 28 km de voies spécialement réservées aux bus et séparées par des échangeurs, 44 stations, quatre terminaux, des égouts, un système d’approvisionnement en eau, l’éclairage public et l’achat des bus ou la mise en place d’un système de gestion du trafic. Les 43 milliards de F CFA restant vont servir à l’aménagement urbain autour des stations BRT, au renforcement des capacités institutionnelles et professionnelles des opérateurs de transports publics existant, et à la gestion du projet.


À Lire

Avec les bus électriques, Meridiam se renforce au Sénégal

Huit ans après son annonce et à la suite de l’intérêt manifesté par des partenaires brésiliens et chinois – demeuré sans suite –, la phase de démarrage du projet BRT est prévue pour le deuxième semestre de 2022, annonce le maire de Douala, Roger Mbassa. Selon des études de la Banque mondiale, la mise en place du système BRT améliorera la mobilité urbaine dans la capitale économique du Cameroun, où le réseau de bus représente moins de 1 % des transports, et entraînera ainsi des progrès majeurs dans l’accès aux services.

La part des Doualais ayant accès à un hôpital public en 45 minutes devrait passer de 43 % à 58 %, et 45 000 jeunes supplémentaires en âge d’étudier pourront se rendre à une université publique en 45 minutes. Enfin, le temps passé dans les transports publics diminuerait en moyenne de 88 minutes à 71 minutes par personne et par jour, cette réduction atteignant 31 minutes dans les zones périurbaines les plus pauvres. Si l’on évalue la valeur du temps comme égale à la moitié des revenus, ce gain représenterait à lui seul une économie d’environ 1,6 % du PIB de Douala par an.


Merci à banqueenfrance.com puor la Banque mondiale débloque un prêt décisif pour le projet BRT de Douala – Jeune Afrique

#banqueenfrance
Merci d’avoir lu cet article : la Banque mondiale débloque un prêt décisif pour le projet BRT de Douala – Jeune Afrique


De banqueenfrance.com

Banqueenfrance.com

Merci 


la Banque mondiale débloque un prêt décisif pour le projet BRT de Douala – Jeune Afrique

Plus d'articles >>

%d bloggers like this: