la Russie suspendue du Conseil des droits de l’homme des Nations unies, son statut commercial révoqué par Washington

e091ae2_1649347269510-221983.jpg

Télécharger sans lire 👇

🪁la Russie suspendue du Conseil des droits de l’homme des Nations unies, son statut commercial révoqué par Washington
✈️ #banque #france | #Russie #suspendue #Conseil #des #droits #lhomme #des #Nations #unies #son #statut #commercial #révoqué #par #Washington |


la Russie suspendue du Conseil des droits de l’homme des Nations unies, son statut commercial révoqué par Washington

Plus d’informations sur la suspension de la Russie du Conseil des droits de l’homme des Nations unies

L’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) a suspendu jeudi la Russie de son siège au Conseil des droits de l’homme des Nations unies en raison de l’invasion de l’Ukraine, lors d’un vote qui a recueilli 93 voix favorables et traduit un effritement de l’unité internationale face à Moscou.

L’Ukraine, membre actuel du Conseil, a déclaré qu’elle était « reconnaissante » de la décision affirmant que « les criminels de guerre n’ont pas leur place dans les organes de l’ONU visant à protéger les droits de l’homme », a réagi sur Twitter le ministre ukrainien des affaires étrangères Dmytro Kouleba. De son côté le Kremlin a regretté cette résolution. « Nous en sommes désolés et nous continuerons de défendre nos intérêts par tous les moyens légaux et de nous expliquer », a déclaré le porte-parole de Vladimir Poutine, Dmitri Peskov, sur la chaîne britannique Sky News.

Sur les 193 pays membres de l’Assemblée générale, 24 ont voté contre cette suspension – la deuxième de l’histoire de l’ONU après l’éviction de la Libye en 2011 –, initiée par les Etats-Unis. 58 pays se sont abstenus, mais les abstentions, un choix dénoncé par Kiev, n’étaient pas prises en compte dans la majorité des deux tiers requise parmi les seuls votes pour et contre.

Parmi les pays ayant voté contre figure la Chine qui a dénoncé une « démarche hâtive », la mise « de l’huile sur le feu » ainsi qu’un « précédent dangereux ». L’Iran, le Kazakhstan et Cuba ont aussi voté contre. Sans surprise, la Russie, la Biélorussie et la Syrie se sont opposées à la résolution proposée au scrutin.

Malgré des pressions de Moscou, ces derniers jours, pour que les pays votent contre, plusieurs Etats africains, dont l’Afrique du Sud et le Sénégal, ont choisi l’abstention, jugeant que la résolution suspendant Moscou « préjuge les résultats de la commission d’enquête » créée début mars par le Conseil des droits de l’homme.

Le Brésil, comme le Mexique et l’Inde, tous trois membres non permanents actuellement du Conseil de sécurité de l’ONU, a adopté la même position abstentionniste. Le Chili a en revanche voté pour. Selon Washington, la suspension de la Russie du Conseil des droits de l’homme qui siège à Genève est bien davantage symbolique et accroît « l’isolement » de Moscou sur la scène internationale.

Moscou est membre par intermittence depuis 2006 du Conseil car deux mandats d’affilée seulement sont autorisés pour ses membres. Son mandat actuel expirait en 2023.




Merci à banqueenfrance.com puor la Russie suspendue du Conseil des droits de l’homme des Nations unies, son statut commercial révoqué par Washington

#banqueenfrance
Merci d’avoir lu cet article : la Russie suspendue du Conseil des droits de l’homme des Nations unies, son statut commercial révoqué par Washington


De banqueenfrance.com

Banqueenfrance.com

Merci 


la Russie suspendue du Conseil des droits de l’homme des Nations unies, son statut commercial révoqué par Washington

Plus d'articles >>

%d bloggers like this: