l’amertume de l’OM après les incidents avec les supporters grecs

Des-gendarmes-mobiles-en-position-a-l-interieur-du-stade-Velodrome-lors-du-quart-de-finale-aller-de-Ligue-Europa-Conference-opposant-l-OM-au-PAOK-Salonique-a-Marseille-le-7-avril-2022-1388367.jpg

Télécharger sans lire 👇

🪁l’amertume de l’OM après les incidents avec les supporters grecs
✈️ #banque #france | #lamertume #lOM #après #les #incidents #avec #les #supporters #grecs |


l’amertume de l’OM après les incidents avec les supporters grecs

Les coulisses d’une soirée sous haute tension

L’OM a vécu les incidents de jeudi soir avec beaucoup de colère et d’amertume. Amertume face à cette venue de 3.000 supporters grecs déchaînés, dont le déplacement n’était pas forcément si évident à interdire.

Comme expliqué jeudi par RMC Sport, le club olympien et les autorités locales sont surtout en colère car les Grecs n’ont pas respecté l’engagement écrit que le PAOK avait pris. À savoir: que leurs fans ne se présenteraient pas en centre-ville. Dès mercredi soir, la présence d’ultras grecs dans le quartier de La Joliette a mis le feu au poudre. Même si certains groupes d’ultras marseillais ont aussi profité de ce chaos ambiant pour semer la zizanie et essayer de provoquer les Grecs, la tribune réservée jeudi aux fans du PAOK porte ce vendredi les stigmates.

En outre, les dirigeants marseillais ont très mal vécu la prise de parole de l’entraîneur du PAOK jeudi soir. Selon nos informations, Pablo Longoria a fait savoir au technicien roumain que ses propos étaient inadmissibles.

>> Toutes les infos à retrouver dans notre article ICI

F.Ge

Les Marseillais s’attendent à un match retour très chaud

Entre le scénario du match, les incidents autour et dans le stade et enfin les déclarations des uns et des autres, particulièrement celles du coach de Salonique, les Marseillais savent qu’ils évolueront dans uen ambiance bouillante jeudi porchain à Salonique. ” Ça sera difficile en Grèce, a estimé Sampaoli. Le rival est sorti vivant d’un match qu’il aurait dû perdre plus nettement. Ils vont mettre la pression, leur public aussi. Il faudra refroidir l’ambiance par le jeu.”

Toutes les déclarations par ici

“Mieux vaut que vos fans ne viennent pas chez nous!” Lucescu furieux contre les fans de l’OM

A la fin de la conférence de presse Razvan Lucescu, le coach du PAOK Salonique, a exprimé sa colère quant à l’attitude des Marseillais à l’égard des fans grecs qui ont fait le déplacement au Vélodrome : “J’espère que vos supporters seront reçus comme nous avons été reçus, c’est une honte pour le football et votre ville de Marseille” a déclaré le coach roumain avant de quitter la conf en lançant : “Mieux vaut que vos fans ne viennent pas chez nous!”

Avec FG

Guendouzi : “On est sur une très bonne dynamique”

Mattéo Guendouzi au micro de RMC Sport : “On voulait gagner ce soir. Certes il n’y a qu’un but d’écart. C’est un peu le même match que contre Bâle ou Qarabag. Ce qu’on va retenir c’est la 6eme victoire d’affilée. On est sur une très bonne dynamique. Il faut continuer comme ça. On aurait peut-être pu gagner avec plus de buts d’écart mais on va retenir la victoire et on va aller là-bas avec la conviction de gagner aussi.”

C’est terminé avec cette courte victoire de l’OM !

Les Marseillais se rendent la tâche difficile pour le match retour. Après une belle performance et une maîtrise globale de la rencontre, l’OM n’a pourtant qu’un but d’avance grâce à sa victoire 2-1. Le PAOK a été réaliste et a marqué sur sa seule réelle occasion du match, en début de seconde mi-temps, alors que Payet et Gerson avaient fait le show en première période.

L’OM va désormais devoir faire une belle performance la semaine prochaine, sans Dieng, Gerson et Kamara suspendus, pour valider son billet en demi-finale.

Dieng s’agace…

L’attaquant reçoit à son tour un carton jaune après s’être chauffé avec Kurtic, également averti. Bamba Dieng ne pourra participer au match en Grèce non plus.

Gerson expulsé !

Le Brésilien prend le relai de Rongier pour couper une contre-attaque du PAOK. C’est la faute de trop pour Gerson, averti une seconde fois et qui quitte déjà ses partenaires.

Guendouzi cherche le penalty

L’arbitre était à côté de l’action et estime qu’il n’y a pas de faute sur l’international français. Le jeu se poursuit.

Corner pour le PAOK

C’est renvoyé en deux temps par la défense de Marseille, qui ne s’embête pas et balance le ballon au loin.

Kamara averti

Comme Gerson, il sera suspendu pour le match retour en Grèce.

Le centre en retrait de Gerson

Sur une belle récupération haute, les Marseillais se projettent vite vers l’avant avec Payet qui sert Gerson. Le Brésilien tente alors un centre en retrait… intercepté par le Paok.

Sampaoli averti

L’entraîneur argentin, bouillonnant sur le bord du terrain, reçoit d’ailleurs un carton jaune de la part de l’arbitre polonais.

L’OM s’agace

Dans les dix dernières minutes, les Marseillais commencent à multiplier les petites fautes sur leurs adversaires et s’agacent.

Mauvais geste de Payet

L’Olympien est en retard sur Zivkovic et frappe sa jambe d’appui. Il échappe par miracle au carton jaune.

ÜNDER DANS UN ANGLE FERME !

Les Marseillais poussent énormément sur cette fin de rencontre pour terminer la soirée avec deux buts d’avance. Mais dans un angle très fermé, Ünder ne parvient pas à tromper le gardien adverse.

Saliba entre dans la surface…

Sur un crochet, Saliba efface son vis-à-vis et entre dans la surface. Son centre en retrait est dévié, le gardien peut intervenir.

Double arrêt du gardien du Paok !

Quelles parades du gardien de but grec sur sa ligne !

Sur le corner, frappé fort par Payet, Guendouzi dévie le ballon du dos et oblige le gardien à un premier exploit. Dans la foulée, Caleta-Car joue de la tête… mais Paschakalis se relève très vite et repousse. Encore.

Payet au coup-franc !

La première frappe est dans le mur, la seconde est repoussée par Paschakalis… et le ballon est mis en catastrophe en corner !

Gueye accroché à 20 mètres

Le milieu de terrain contrôle une bonne passe de Rongier face au but, en se retournant, avant d’être accroché par Ingason. Coup-franc très dangereux à suivre !

Ca chauffe encore pour Paschalakis !

Sur le corner, trop long, le ballon reste dans les seize mètres. C’est finalement Payet, au second poteau, qui peut contrôler et tenter un centre-tir… qui passe à côté du but.

Ünder à distance !

Le Turc tente de se faufiler entre plusieurs joueurs adverses avant d’armer une frappe de loin. Elle est contrée et passe au-dessus du but.

Payet visé par les supporters

Au moment de tirer le corner, Dimitri Payet reçoit plusieurs projectiles et l’indique à l’arbitre. Il joue finalement kes deux corners qui se suivent rapidement. Sans danger pour le PAOK.

Changements de Sampaoli

Double remplacement pour l’OM avec les entrées de Rongier et Kamara à la place de Lirola et Kolasinac.

La tête de Bamba Dieng

Le buteur est cherché par Payet au milieu de la défense grecque. Sa reprise est légèrement contrée… et retombe après la barre transversale.

Zivkovic prend la tangente

L’ailier serbe s’échappe le long de la ligne de touche, côté droit, et entre dans la surface de réparation avec le ballon. Son crochet ensuite est trop long. La défense de l’OM dégage le danger.

OOOOH LA FRAYEUR !

Sur une très jolie ouverture en profondeur, Akpom se retourne face à Mandanda et tente de piquer sa frappe. Le ballon vient mourir à quelques centimètres du poteau !

Ouverture vers Biseswar…

L’appel de l’attaquant est bien couvert par Saliba. Biseswar est de toute façon signalé hors jeu par l’arbitre de touche. Sans danger cette fois-ci pour l’OM.

Le PAOK retrouve des couleurs

Les joueurs de Salonique semblent totalement relancés dans ce match après une première mi-temps apathique et tentent de jouer vite… Trop vite, parfois.

OOOOH LE BUT DU PAOK !

Gros retour des vestiaires des Grecs !

Malgré un premier retour costaud de Gueye, le ballon reste aux abords de la surface de réparation. Servi en retrait, El Kaddouri déclenche une superbe frappe qui vient se loger sous la transversale. 2-1 !

Bakambu remplacé

Le jeu reprend à Marseille avec deux changements.

L’attaquant de l’OM Bakambu cède sa place à Dieng pour la seconde période, alors que les Grecs effectuent aussi un changement : El Kaddouri à la place de Tsingaras.

Marseille mène 2-0 à la pause !

C’est la mi-temps au stade Vélodrome avec cet avantage de deux buts pour l’OM qui ne souffre d’aucune contestation. Les Marseillais dominent totalement leur sujet et font un grand pas vers la demi-finale.

BUUUUUUUT DE PAYET !

LE MISSILE EXTRAORDINAIRE DE DIMITRI PAYET ! 2-0 !

Sur un corner, Cengiz Ünder sert Payet à l’extérieur de la surface, plein axe. Le Français se couche parfaitement bien sur le ballon et décoche la frappe parfaite, qui vient terminer dans la lucarne du PAOK. Marseille fait le break avant la pause !

Marseille maîtrise

Les joueurs de Jorge Sampaoli ont pour le moment le contrôle de la rencontre et n’ont jamais été inquiétés par l’attaque du PAOK Salonique… qui n’a tiré qu’une fois au but, hors cadre, depuis le coup d’envoi.

Le centre rentrant d’Ünder…

Payet et Bakambu sont pratiquement à la retombée, sans pouvoir vraiment frapper au but. Ils sont finalement signalés hors jeu.

Bakambu lancé vers le but !

L’attaquant de l’OM ralentit trop au moment de frapper et permet à Crespo de revenir dans son dos. Il perd le ballon… et frappe dans le pied du défenseur. Les deux joueurs restent au sol.

Payet régale

Le Marseillais a les jambes en feu ce soir et régale le Vélodrome de deux roulettes enchaînées pour relancer proprement les siens.

OOOH ÜNDER LANCÉ FACE AU BUT !

Sur une belle interception, Bakambu surprend la défense du PAOK et file vers le but, mais manque un peu de vitesse. Il temporise finalement et sert Cengiz Ünder… qui perd son duel avec Paschalaks.

Frappe enroulée de Payet

Après un magnfique contrôle, Payet provoque et cherche à se replacer dans l’axe avant de frapper… tout en glissant. Le ballon part à côté du cadre.

Payet au corner

C’est bien dégagé par la défense du PAOK, dans les six mètres. Paschalakis n’est pas inquiété.

La bonne sortie de Mandanda !

Le gardien de l’OM a bien anticipé la passe en profondeur de Douglas vers Akpom et intervient devant l’attaquant pour dégager le ballon au loin.

Gerson : le nouvel homme fort de l’OM

Le Brésilien finit la saison sur les chapeaux de roue. Il est impliqué sur au moins un but lors de 4 des 5 derniers matchs de Marseille.

Le centre de Payet…

Après une feinte de corps, le 10 marseillais a la place pour ajuster un bon centre… qui traverse la surface de réparation sans trouver preneur.

Gerson décisif derrière

Le Brésilien intervient sobrement et sans paniquer, dans ses seize mètres, alors que Guendouzi avait été surpris par un petit pont de Douglas Augusto. Il fait l’entame de match parfaite, devant et derrière.

Neuf interpellations après les débordements

Ce jeudi soir, selon nos informations, neuf personnes ont été interpellées à ce stade: huit Marseillais (violences à personne dépositaire de l’autorité publique, tentative d’introduction de fumigène ou jet de projectile sur un bus) ainsi qu’un Grec (tentative d’introduction de fumigène).

BUUUUUUT DE GERSON !

LA FRAPPE DE L’EXTERIEUR DU PIED MAGNIFIQUE ! 1-0 !

Après une première occasion et une tête qui ne fait pas mouche, le ballon reste aux abords de la surface du PAOK. C’est finalement Payet qui adresse une passe lobée parfaite. Gerson contrôle, se retourne et termine d’une frappe somptueuse !

Kolasinac lancé par Payet

Sur le côté gauche, l’ancien latéral d’Arsenal part dans le bon timing pour ne pas être hors jeu. Son centre ensuite est malheureusement contré et Kolasinac fait faute.

Coup-franc pour l’OM

Le centre de Payet vers le premier poteau et Bakambu est bien défendu par les Grecs, qui concèdent un corner… tout proche de profiter à Caleta-Car ! Le Croate ne parvient pas à conclure après une remise de Saliba.

Et l’OM garde la balle à son tour

Chacun joue à son tour pour le moment, avec désormais une longue phase de possession pour l’OM… et un coup-franc obtenu par Lirola, au coeur du jeu.

Le PAOK s’installe

Pas de round d’observation ce soir entre les deux équipes, avec une équipe grecque qui a du répondant dans les duels et cherche à mettre la pression sur les 30 mètres de l’OM.

Première frappe de Bakambu !

Le buteur de l’OM est le premier à se mettre en évidence, sur une déviation de Payet. Son tir est cadré mais fermement arrêté par Paschalakis.

C’est parti au Vélodrome !

Dans un brouillard de fumigènes épais, les Marseillais donnent le coup d’envoi de ce match ! Ils sont à quatre matchs d’une finale de coupe d’Europe. Mais ça commence ce soir, à domicile, face aux Grecs du PAOK Salonique.

L’entrée des joueurs !

On doit avoir un peu de retard sur le protocole, mais l’arbitre attrape le ballon à la sortie du tunnel et les supporters olympiens peuvent déployer leurs tifos.

On discute dans le tunnel

Les deux équipes sont prêtes à entrer sur la pelouse pour le coup d’envoi, alors que Jorge Sampaoli attend devant son banc. On semble prêt à lancer le match malgré tout.

Le coup d’envoi menacé…

Le speaker du Vélodrome a prévenu suite aux débordements en cours. “Le match ne pourra pas débuter dans ces conditions, merci de ne pas répondre à quelconque provocation.”

Ca chauffe toujours dans les tribunes

L’ambiance est toujours aussi tendue entre les supporters grecs et marseillais, avec plusieurs jets de projectiles pendant l’échauffement.

40000 personnes attendues au Vélodrome

Alors que Sampaoli, en conférence de presse, avait souhaité voir un stade plein et “enthousiaste vis-à-vis de cette Coupe d’Europe”, il ne devrait être qu’en partie entendu. On annonce environ 40 000 personnes dans les travées du Vélodrome, soit bien plus qu’au tour précédent contre Bâle (entre 20 et 25 000 spectateurs).

Les Marseillais à nouveau les premiers ?

Dans cette nouvelle compétition européenne, ils ne sont donc plus que 8. Mais il reste de beaux poissons, dont la Roma (qui joue à Bodo/Glimt ce soir) et le PSV Eindhoven, en déplacement à Leicester (qui a éliminé Rennes au tour précédent d’extrême justesse).

Enfin, pour le moment, le Slavia Prague réussit le bel exploit en menant 2-1 à Feyenoord.

Quatre interpellations après les heurts entre supporters

Selon nos informations, quatre personnes avaient été interpellées ce jeudi soir aux abords du stade: trois Marseillais pour violences à personne dépositaire de l’autorité publique et un Grec pour tentative d’introduction de fumigène. Il n’y a pas eu d’incidents dans le stade. Les deux équipes sont arrivées.

Selon la préfecture de police, il n’y a pas eu d’affrontement véritable entre les deux camps. Ultras grecs et Ultras marseillais se sont un peu “cherchés” aux abords du stade mais les forces de sécurité, avec parfois l’usage de gaz lacrymogènes, ont permis d’éviter le pire.

F.Ge à Marseille

Un match sans VAR

Pour ce quart de finale de coupe d’Europe, il n’y aura pas d’assistance à la vidéo au stade Vélodrome… Ce n’est pas le cas en Ligue des champions et en Ligue Europa. Mais d’après l’OM, l’UEFA a choisi de ne pas activer la VAR pour ce match, la faute notamment à un règlement assez flou.

La compo du PAOK

Paschalakis, Lyratzis, Ingason, Crespo, Vieirinha, Kurtic, Tsingaras, Douglas Augusto, Biseswar, Zivkovic, Akpom

La compo de l’OM

Mandanda, Lirola, Saliba, Caleta-Car, Kolasinac, Guendouzi, Gueye, Gerson, Payet, Ünder, Bakambu

En l’absence de Milik, blessé, Bakambu est préféré à Dieng en attaque.

Remplaçants: Lopez, Ngapandouetnbu, Kamara, Harit, Dieng, Rongier, Bertelli, Benyahia, Said Mmadi

Les supporters du PAOK sont entrés dans le stade

Comme le rapporte BFM Marseille, les supporters grecs ont désormais pris place dans le Vélodrome.

Des premiers incidents devant le Vélodrome

Des débordements sont en cours aux abords du stade Vélodrome, que les supporters ont rejoint après des heurts dans le quartier de la Joliette. Comme le rapporte BFM Marseille, les supporters ont été repoussés jusqu’au rond-point du prado.

Des dégradations à la Joliette

Comme rapporté par BFM Marseille, des dégradations ont été constatées dans le secteur de La Joliette, après le départ des supporters grecs

Les supporters du PAOK prennent la direction du Vélodrome

Un transfert est organisé par les forces de l’ordre

La Préfecture annonce deux interpellations chez les supporters grecs

Deux supporters grecs, qualifiés de “casseurs” par la Préfecture de police des Bouches-du-Rhône, ont été interpellés pour avoir “enfreint les consignes de sécurité dont ils avaient pourtant convenu”.

Les supporters du PAOK n’ont pas respecté leur engagement

Selon nos informations, le PAOK s’était engagé par écrit, auprès de la Préfecture des Bouches-du Rhône, à ce que les supporters grecs ne viennent pas dans le centre-ville de Marseille. C’était même l’une des conditions préalables pour accepter la venue des 3.000 fans du PAOK. Dès mercredi soir, cet engagement n’a pas été tenu, avec plusieurs centaines de fans grecs regroupés dans un hôtel près du quartier de La Joliette. Des affrontements avaient ensuite eu lieu quand quelques groupes de supporters grecs sont sortis et ont été pris à partie par des ultras marseillais.

Mercredi soir et aujourd’hui, les autorités locales ont fait part à l’UEFA et au PAOK de leur incompréhension face au fait que les supporters grecs n’aient pas respecté la consigne d’éviter le centre-ville. Les fans du PAOK ont normalement rendez-vous dans un lieu tenu secret, en dehors de Marseille, pour une arrivée en bus plus sécurisée et sous escorte. Policiers et CRS sont mobilisés pour éviter des affrontements avant ou après le match.

F.Germain

La situation se tend dans le quartier de la Joliette, avec des supporters du PAOK

La situation est tendue dans le quartier de la Joliette à Marseille. Beaucoup de supporters grecs du PAOK Salonique, tous habillés en noir, sont réunis. Certains sont dans un état très alcoolisé. D’autres ont des battes en bois dans les mains.

Plusieurs centaines de supporters grecs sont réunis devant le Théâtre de la Joliette. Une rumeur court selon laquelle des Marseillais seraient attendus pour la bagarre. Plusieurs dizaines de véhicules de police sont sur place.

>>> plus d’informations par ici

La Joliette à Marseille avec des supporters du PAOK Salonique
La Joliette à Marseille avec des supporters du PAOK Salonique © BFM Marseille

Mercredi soir et dans la nuit, plusieurs affrontements ont eu lieu en centre ville. 

BFM Marseille

Retour sur la qualification de l’OM contre Bâle

C’est à Bâle que les Marseillais avaient décroché leur billet pour les quarts

Coup d’envoi à 21h

Le Vélodrome accueille le quart de finale aller de Conference League entre l’OM et le PAOK Salonique ce jeudi, à partir de 21h.


Merci à banqueenfrance.com puor l’amertume de l’OM après les incidents avec les supporters grecs

#banqueenfrance
Merci d’avoir lu cet article : l’amertume de l’OM après les incidents avec les supporters grecs


De banqueenfrance.com

Banqueenfrance.com

Merci 


l’amertume de l’OM après les incidents avec les supporters grecs

Plus d'articles >>

%d bloggers like this: