quels sont les risques pour les fintechs ?

BNPL-1.jpg

TĂ©lĂ©charger sans lire 👇

đŸȘquels sont les risques pour les fintechs ?
✈ #banque #france | #quels #sont #les #risques #pour #les #fintechs |


quels sont les risques pour les fintechs ?

Pouvoir effectuer un paiement en 2, 3 ou 4 fois a rĂ©volutionnĂ© la vie de centaines de mĂ©nages, surtout dĂšs que la somme devient consĂ©quente. De nombreuses fintechs, comme Klarna, ont saisi cette opportunitĂ© du paiement fractionnĂ© pour l’offrir Ă  leur clients. Mais, les risques et la rĂ©gulation les menaces.

Le BNPL, c’est quoi ? 

Le BNPL vient de l’anglais “buy now, pay later” qui signifie, “acheter maintenant, payer plus tard”. On appelle aussi ce type de paiement, un paiement fractionnĂ©. Le but de ce paiement, dĂ©clinĂ© en plusieurs achats, est de permettre au consommateur d’effectuer un paiement, consĂ©quent ou non, et de pouvoir le diviser en 2, 3 ou 4 fois, sans frais. Cette pratique s’est beaucoup dĂ©veloppĂ©e pendant le crise sanitaire. 

Les consommateurs effectuent gĂ©nĂ©ralement un paiement initial pour l’achat, puis remboursent le reste en un nombre prĂ©dĂ©terminĂ© de versements. Le montant des transactions doit ĂȘtre le mĂȘme Ă  chaque fois. Ce type de paiement fonctionne comme les mini-crĂ©dits Ă  la consommation. 

En 2022, selon un sondage Harris Interactive pour l’Observatoire Cetelem, le paiement fractionnĂ© serait utilisĂ© par : 

  • 44% des Français 
  • 66% des Français ayant moins de 35 ans 

Mais, de trÚs nombreux Français sont conscients des risques éventuels liés à ce paiement. En effet, 61% des Français, et 75% des 18-24 ans, estiment que le paiement fractionné incite à acheter des produits avec des sommes plus conséquentes. 

Les acteurs sur le marché 

Sur le marchĂ© BNPL, diffĂ©rents acteurs sont en concurrence : les organismes de crĂ©dit et les fintechs. Une fintech est gĂ©nĂ©ralement une petite entreprise du type start-up et PME qui fournissent des services financiers grĂące Ă  des solutions innovantes. Les plus grandes d’entre elles se dirigent vers les super-app qui procurent un service tout en un centralisĂ© sur une application mobile. On peut citer parmi elles Alma, Klarna, Younited Credit, Scalapay et Floa Bank. Elles proposent toutes le service BNPL mais Ă©galement un large portefeuille de services bancaires. 

Les organismes de crédit comme Oney, eux, étaient déjà spécialisés dans les crédits à la consommation et les crédits renouvelables. Avec le développement du paiement fractionné aux Etats-Unis, ces établissements se sont lancés dans ce type de paiement afin de rester attractif. Le paiement BNPL est considéré comme un mini-crédit remboursable, en plusieurs fois, sous 90 jours. 

La nouveautĂ© majeure est le lancement de ce service auprĂšs des gĂ©ants amĂ©ricains. La sociĂ©tĂ© PayPal a lancĂ© en 2021 “4x PayPal” qui permet Ă  tous ses utilisateurs de payer en 4 fois sans frais. Mais lors de la WWDC 2022 d’Apple, la grande confĂ©rence annuelle qui dĂ©voile toutes les nouveautĂ©s, Apple a annoncĂ© son nouveau service liĂ© Ă  Apple Pay : Apple Pay Later. Le but sera d’effectuer des paiements fractionnĂ©s au sein mĂȘme de l’application Cartes d’Apple. Cette nouveautĂ© sera lancĂ©e en mĂȘme temps que la mise Ă  jour annuelle d’IOS et uniquement aux Etats-Unis pour le moment.

Les différents risques 

Les fintechs font l’objet de nombreux risques en ce moment, de part l’augmentation des risques liĂ©s Ă  l’inflation, mais Ă©galement celui de la rĂ©gulation. En effet, les fintechs ne subissent pas les mĂȘmes rĂ©glementations que les organismes de crĂ©dits. 

Contrairement aux Ă©tablissements de crĂ©dits, le BNPL Ă©chappe Ă  la lĂ©gislation sur le crĂ©dit Ă  la consommation, et Ă  l’obligation des vĂ©rifications strictes sur la solvabilitĂ© des clients afin de limiter au maximum les risques. Les Ă©valuations sont rapides et fondĂ©es uniquement sur le compte bancaire du client, et non pas sur son historique et les autres paramĂštres. 
La limite du BNPL pour les fintechs est leur capacitĂ© Ă  gĂ©rer les risques, notamment celui de surendettement. Si un client effectue de maniĂšre rĂ©currente un paiement fractionnĂ©, alors il peut, au long terme, ĂȘtre victime de surendettement. C’est pourquoi il faut suivre avec vigilance l’évolution des rĂ©glementations.


Merci Ă  banqueenfrance.com puor quels sont les risques pour les fintechs ?

#banqueenfrance
Merci d’avoir lu cet article : quels sont les risques pour les fintechs ?


De banqueenfrance.com

Banqueenfrance.com

Merci 


quels sont les risques pour les fintechs ?

Plus d'articles >>

%d bloggers like this: