Revolut devient une banque en France

REVOLUT-.png

TĂ©lĂ©charger sans lire 👇

đŸȘRevolut devient une banque en France
✈ #banque #france | #Revolut #devient #une #banque #France |


Revolut devient une banque en France

Revolut
Revolut

Revolut devient officiellement une banque en France. GrĂące Ă  sa licence bancaire lituanienne, l’entreprise va pouvoir Ă©largir son offre et peut-ĂȘtre, enfin, atteindre la rentabilitĂ©.

Start-up britannique et licence bancaire lituanienne

Jusqu’à prĂ©sent, Revolut opĂ©rait en France sous le statut d’établissement de monnaie Ă©lectronique, un statut agrĂ©Ă© par l’AutoritĂ© de contrĂŽle prudentiel et de rĂ©solution (ACPR). Avec cette autorisation, l’entreprise britannique pouvait fournir des comptes courants associĂ©s Ă  des cartes de paiement Ă  autorisation immĂ©diate. Mais c’est tout. Les fonds de ses clients Ă©taient conservĂ©s et garantis par un autre Ă©tablissement, titulaire, lui, d’une licence bancaire.

Afin de pouvoir poursuivre ses activitĂ©s en dehors du Royaume-Uni aprĂšs le Brexit, Revolut avait dĂ» installer son siĂšge social dans un pays membre de l’Union EuropĂ©enne. Comme de nombreuses fintechs, elle avait jetĂ© son dĂ©volu sur la Lituanie et crĂ©Ă© Revolut Payments UAB. C’est sous cette entitĂ© qu’elle officie en France et dans l’espace Ă©conomique europĂ©en depuis fĂ©vrier 2021.

C’est donc en Lituanie qu’elle a demandĂ© et obtenu, en 2018, une licence bancaire. Celle-ci est dĂ©sormais enregistrĂ©e et reconnue en France. Revolut Payements UAB devient donc Revolut Bank UAB, une organisation habilitĂ©e Ă  exercer comme Ă©tablissement de crĂ©dit dans l’hexagone. Cerise sur le gĂąteau, Revolut est dorĂ©navant autorisĂ©e Ă  se prĂ©senter comme une banque ou une banque en ligne par la Banque Centrale EuropĂ©enne (BCE) et l’ACPR.

Dans les jours Ă  venir, les clients français pourront demander le transfert de leur compte Revolut vers Revolut Bank. La manƓuvre se fera depuis leur smartphone en quelques clics et sera proposĂ©e par un message Ă  l’ouverture de l’application.

Pas de révolution mais de nouveaux services en perspective

Ce nouveau statut permet Ă  Revolut de dĂ©tenir les fonds de ses clients sans passer par un tiers. En cas de faillite, les capitaux sont protĂ©gĂ©s par la Banque de Lituanie. Les dĂ©pĂŽts sont couverts Ă  hauteur de 100 000 euros, comme la rĂ©glementation europĂ©enne l’impose. Une nouvelle responsabilitĂ© pour la banque qui devrait passer inaperçue pour ses abonnĂ©s.

Autre nouveautĂ© qui devrait ĂȘtre plus remarquĂ©e : les utilisateurs vont devoir changer d’IBAN. Encore. À son lancement en France, en 2017, les comptes Revolut Ă©taient domiciliĂ©s au Royaume-Uni et dotĂ©s d’un identifiant britannique. Suite du Brexit et au dĂ©mĂ©nagement Ă  Vilnius du printemps 2021, l’indicatif anglais a Ă©tĂ© remplacĂ© par un indicatif lituanien. Maintenant, la banque en ligne procure un IBAN français. De quoi soulager tous ceux qui rencontraient des difficultĂ©s Ă  faire enregistrer leurs coordonnĂ©es bancaires Ă©trangĂšres auprĂšs de leur employeur.

Mais en passant du statut d’établissement de monnaie Ă©lectronique Ă  celui d’établissement de crĂ©dit, Revolut gagne surtout le droit de proposer de nouveaux produits Ă  ses clients comme des comptes avec autorisation de dĂ©couvert, des cartes Ă  dĂ©bit immĂ©diat ou diffĂ©rĂ© et des crĂ©dits. C’est dĂ©jĂ  le cas en Pologne et en Lituanie oĂč elle commercialise des prĂȘts personnels et des cartes de crĂ©dit. Ces prestations, plus lucratives, aideront peut-ĂȘtre la banque Ă  devenir enfin rentable.

Un pas de plus vers la rentabilité ?

Car Revolut a beau compter 1,5 millions de clients en France et 16 millions dans le monde, ses comptes sont toujours dans le rouge. En 2020, son dĂ©ficit Ă©tait de 230 millions d’euros soit une hausse de 83 % par rapport Ă  2019.

Cependant, la nĂ©obanque affiche des signaux encourageants. En 2020, son chiffre d’affaires Ă©tait de 300 millions d’euros, soit une croissance de 57 % par rapport Ă  l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente. Et pour la premiĂšre fois, elle a atteint l’équilibre financier au premier trimestre 2021. De bons rĂ©sultats obtenus notamment grĂące aux abonnements premium, aux paiements par carte bancaire, Ă  l’activitĂ© d’échange de cryptomonnaies et Ă  ses choix stratĂ©giques : en mars 2021, elle a renoncĂ©, temporairement, Ă  s’implanter au Canada en raison des difficultĂ©s Ă  obtenir une licence bancaire et du manque d’opportunitĂ©s.

Forte de cette dynamique, Revolut conserve la confiance des investisseurs. Pour sa derniĂšre levĂ©e de fonds, en juillet 2021, la licorne a rĂ©ussi un tour de table de 670 millions d’euros. Sa valorisation boursiĂšre atteint 28 milliards d’euros, soit 7 milliards de plus qu’une banque comme la SociĂ©tĂ© GĂ©nĂ©rale.

Avec sa licence bancaire lituanienne, Revolut quitte le monde des fintechs pour entrer en concurrence directe avec les banques en ligne françaises comme Orange Bank et Boursorama. Sa capacité à innover sera-t-elle suffisante pour lui permettre de se faire une place au soleil ?


Merci Ă  banqueenfrance.com puor Revolut devient une banque en France

#banqueenfrance
Merci d’avoir lu cet article : Revolut devient une banque en France


De banqueenfrance.com

Banqueenfrance.com

Merci 


Revolut devient une banque en France

Plus d'articles >>

%d bloggers like this: