victimes d’une arnaque, des septuagénaires contraints de retravailler pour vivre

Les-deux-septuagenaires-ont-ete-victimes-d-une-arnaque-et-ont-perdu-plus-de-1-700-euros-1438758.jpg

Télécharger sans lire 👇

⚡victimes d’une arnaque, des septuagénaires contraints de retravailler pour vivre
#banque #france | #victimes #dune #arnaque #des #septuagénaires #contraints #retravailler #pour #vivre |


victimes d’une arnaque, des septuagénaires contraints de retravailler pour vivre

Un couple de retraités, habitants de Colmars-les-Alpes, a été victime d’une arnaque par téléphone. L’escroc, se faisant passer pour un agent anti-fraude de leur banque, a vidé leur compte.

À plus de 70 ans, Nicole Lagoutte et son mari ont été contraints de reprendre le travail pour continuer à vivre. Ces deux retraités, habitant la commune de Colmars-les-Alpes, ont été victimes d’un arnaqueur qui leur a dérobé l’intégralité de l’argent de leur compte bancaire.

L’escroc utilise le numéro de la banque

Le couple de retraités a reçu l’appel d’un homme se faisant passer par un inspecteur antifraude. “J’ai fait confiance”, explique Nicole Lagoutte à BFM DICI. L’homme s’est présenté au téléphone comme étant “du service des fraudes”.

“La personne au téléphone était très calme, très gentille et m’a mise en confiance”, poursuit la retraitée.

Surtout, l’homme a appelé en utilisant le numéro de téléphone de la banque du couple de retraités. Il lui explique que, pour éviter un piratage, il faut transférer l’intégralité des fonds d’un peu plus de 1.700 euros. Elle entre alors son code confidentiel Sécuripass afin de sécuriser l’opération. L’homme précise que le versement se fera sur “un autre compte” qui ne porte pas le nom de Nicole.

La retraitée rappelle sa banque quelques minutes plus tard et réalise finalement qu’elle a été victime d’une arnaque. Aidée par sa fille, Monique et son mari portent plainte.

Sensibiliser les citoyens

“Elle nous a pris en main car moi j’étais désespérée. Tous les jours, tous les matins je me réveille avec le sentiment de culpabilité”, confie Monique, obligée de travailler “l’hiver et l’été pour pouvoir joindre les deux bouts”.

Aujourd’hui, elle veut attirer l’attention sur ces arnaques au téléphone. La banque, elle, explique que ce type d’escroquerie est fréquent et ajoute qu’il n’est pas possible de la rembourser car le virement a été réalisé de “manière volontaire” par la retraitée.

Par Laurie Charrier et Amaury Tremblay


Merci à banqueenfrance.com puor victimes d’une arnaque, des septuagénaires contraints de retravailler pour vivre

#banqueenfrance
Merci d’avoir lu cet article : victimes d’une arnaque, des septuagénaires contraints de retravailler pour vivre


De banqueenfrance.com

Banqueenfrance.com

Merci 


victimes d’une arnaque, des septuagénaires contraints de retravailler pour vivre

Plus d'articles >>

%d bloggers like this: